Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste
Articles récents

Amiya P. Sen: Chaitanya Mahaprabhu : un regard nouveau sur le saint et le réformateur

3 Février 2023 , Rédigé par Sudarshan Publié dans #Chaitanya, #Hindouisme, #Inde, #Religion, #Râmakrishna

Amiya P. Sen: Chaitanya Mahaprabhu : un regard nouveau sur le saint et le réformateur

Chaitanya Mahaprabhu : un regard nouveau sur le saint et le réformateur


Chaitanya, le saint du 15ème siècle, est connu pour son rôle dans la diffusion du Vaishnavisme au Bengale. Sahapedia réévalue son rôle de réformateur et les implications sociales du mouvement qu'il a dirigé.
Sri Krishna Chaitanya (1486-1533), presque toujours abrégé en "Chaitanya", est un personnage historique de grande importance, et naturellement doté d'un corpus de mythes et de légendes de plus en plus important.


Amiya P. Sen | Publié le 29.07.19,

Amiya P. Sen est un historien qui s'intéresse à l'histoire intellectuelle et culturelle de l'Inde moderne. Il a beaucoup écrit sur des personnalités du Bengale colonial, notamment Chaitanya : A life and Legacy. Cet article fait partie de Saha Sutra sur Sahapedia.org, une ressource en ligne ouverte sur les arts, la culture et le patrimoine de l'Inde.

Sri Krishna Chaitanya (1486-1533), presque invariablement abrégé en "Chaitanya", est un personnage historique de grande importance, et naturellement doté d'un corps de mythes et de légendes toujours plus grand. Dans la vie religieuse du Bengale, la province où il est né, il a eu un impact comparable à celui de Ramakrishna Paramahamsa (1836-86), bien plus tard. Il est également intéressant de noter que Chaitanya et Ramakrishna représentent les deux principales traditions religieuses connues au Bengale hindou - le Vaishnava et le Shakta, respectivement. Tous deux, d'ailleurs, étaient brahmanes, un rang social et rituel qui a contribué à consolider leur statut public d'enseignants, d'érudits ou de praticiens spirituels. Ce qui me préoccupe ici, cependant, c'est la manière dont leur présence historique a été définie et comprise, notamment en ce qui concerne la force et la résilience de l'identité culturelle et religieuse hindoue. Ces deux figures, par exemple, ont été considérées comme le symbole d'une réaction indigène à la subjugation politique. Dans le cas de Chaitanya, l'"adversaire", réel ou imaginaire, était la domination indo-musulmane et dans le cas de Ramakrishna, le colonialisme britannique.
 

Chaitanya comme le divin

Chaitanya a été acclamé comme un saint exemplaire, une âme compatissante, un personnage extatique et enivré par Dieu qui a ramené la justice sociale, la piété et la dévotion dans une société jusqu'alors affligée par la débauche, les inégalités sociales et la mondanité grossière. C'était le sujet de plusieurs hagiographies médiévales sur Chaitanya qui ont maintenant atteint une large diffusion, même parmi les personnes qui ne se réclament pas officiellement de Vaishnavas. Pour beaucoup, ce sont des contributions classiques et durables à la littérature bengalie. Mais si la célébration hagiographique de la vie et de l'œuvre extraordinaires de Chaitanya était tout à fait naturelle à son époque, de nouveaux arguments ont également émergé depuis, imposant des idées ou des questions nettement modernes à un individu qui était clairement pré-moderne.

Chaitanya en tant que réformateur socio-religieux

L'une des épithètes constamment attribuées à Chaitanya par les auteurs bengalis modernes est celle de "réformateur" social et religieux. En 1925, l'évangéliste et érudit américain Melville T. Kennedy a déclaré que Chaitanya recrutait librement des personnes sans distinction de caste et en fonction de leurs aspirations spirituelles. Cependant, les recherches historiques modernes (comme celles de l'universitaire B.B. Majumdar) montrent que la majorité des disciples les plus connus de Chaitanya étaient des hommes appartenant aux trois castes supérieures des brahmanes, des Baidya et des Kayastha. Et même s'il recrutait ostensiblement des femmes, le nombre de participantes actives était insignifiant.

Il y a d'autres raisons de remettre en question la représentation de Chaitanya en tant que réformateur religieux. Chaitanya n'a pas écrit de traités philosophiques savants ni construit d'institutions de propagande religieuse organisée. Alors que la réforme doit être considérée comme un acte de médiation conscient de soi et une croyance dans le pouvoir de transformation de la gent humaine, Chaitanya, pour autant que l'on puisse dire, ne s'est pas conformé à cette croyance ou stratégie. C'est plutôt à lui que l'on doit le conseil de remplacer la pédanterie et la conformité rituelle par le souvenir spontané de Dieu : être humble, compatissant, accommodant dans ses opinions religieuses et renoncer à l'ostentation dans la vie quotidienne. Une grande partie de la popularité personnelle et du charisme de Chaitanya découlait de la simplicité et de la spontanéité de ces enseignements, comme lorsqu'il disait aux gens d'être "aussi tolérants qu'un arbre, aussi humbles que l'herbe, de respecter ceux que la société ne respecte pas et d'être toujours absorbés par le souvenir de Dieu" dans un recueil de huit couplets appelés "Shikashtak" qui ont été répertoriés dans le Chaitanya Charitamrita écrit par Krishnadas Kaviraj Goswami au 17e siècle.

Chaitanya à travers le prisme des universitaires du 19e siècle

Au XIXe siècle, lorsque Chaitanya s'est rapidement imposé comme une figure emblématique pour les Bengalis hindous soucieux de tirer des leçons utiles de leur passé culturel, certaines de ses œuvres ont reçu une signification politique contemporaine. Ainsi, un épisode bien connu de la vie de Chaitanya, dans lequel lui et ses disciples ont défié les ordres arbitraires du Kazi local en interdisant une procession Vaishnava, a été lu comme le premier exemple enregistré de désobéissance civile pacifique. Dans les années 1930 et 1940, alors que les idées et les mouvements gandhiens avaient pris racine, cela n'est pas du tout surprenant. Cependant, en ce qui concerne les efforts visant à faire de Chaitanya une icône politique, nous pouvons également détecter des tendances contraires. Une section petite mais significative de l'intelligentsia bengalie associait Chaitanya et sa religion à un sentimentalisme émasculant, tout à fait inadapté à un peuple qui se bat pour trouver une voix politique. On en trouve un bon exemple dans le roman Anandamath (1882) de Bankimchandra Chattopadhyay, où Chaitanya est accusé d'émasculer le peuple bengali par son appel au sentimentalisme religieux.

Traduit de l'anglais par Rouge et Blanc avec Deepl

Source: https://www.telegraphindia.com/culture/heritage/chaitanya-mahaprabhu-a-relook-at-the-saint-and-reformer/cid/1695447

Sri Krishna Chaitanya Mahaprabhu (1486-1535)

Cité de "Teachings of Lord Chaitanya" Version originale 1968
A. C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Sri Siksastakam

Texte 1

ceto-darpana-marjanam bhava-maha-davagni-nirvapanam
shreyah-kairava-chandrika-vitaranam vidya-vadhu-jivanam
anandambudhi-vardhanam prati-padam purnamritaswadanam
sarvatma-snapanam param vijayate sri-krishna-sankirtanam

Gloire au Sri Krishna Sankirtana, qui nettoie le cœur de toute la poussière accumulée pendant des années et éteint le feu de la vie conditionnelle, de la naissance et de la mort répétées. Ce mouvement sankirtana est la première bénédiction pour l'humanité dans son ensemble car il répand les rayons de la lune de bénédiction. Il est la vie de toute connaissance transcendantale. Il augmente l'océan de la félicité transcendantale et nous permet de goûter pleinement au nectar que nous recherchons sans cesse.


Texte 2

namnam akari bahudha nija-sarva-shaktis
tatrarpita niyamitah smarane na kalah
etadrishi tava kripa bhagavan mamapi
durdaivam idrisham ihajani nanuragaha

O mon Seigneur, Ton saint nom seul peut rendre toute bénédiction aux êtres vivants, et ainsi Tu as des centaines et des millions de noms comme Krishna et Govinda. Dans ces noms transcendants, Tu as investi toutes Tes énergies transcendantes. Il n'y a même pas de règles strictes pour chanter ces noms. O mon Seigneur, par bonté, Tu nous permets de T'approcher facilement par Tes saints noms, mais je suis si malheureux que je n'ai aucune attirance pour eux.


Texte 3

trinad api sunichena
taror api sahishnuna
amanina manadena
kirtaniyah sada harih

Il faut chanter le saint nom du Seigneur dans un état d'esprit humble, en se considérant plus bas que la paille dans la rue ; il faut être plus tolérant qu'un arbre, dépourvu de tout sentiment de faux prestige et être prêt à offrir tout le respect aux autres. Dans un tel état d'esprit, on peut chanter le saint nom du Seigneur en permanence.


Texte 4

na dhanam na janam na sundarim
kavitam va jagad-isha kamaye
mama janmani janmanishvare
bhavatad bhaktir ahaituki twayi

O Seigneur tout-puissant, je n'ai aucun désir d'accumuler des richesses, ni de désirer de belles femmes, ni de vouloir un quelconque nombre d'adeptes. Je veux seulement Votre service dévotionnel sans cause, naissance après naissance.


Texte 5

ayi nanda-tanuja kinkaram
patitam mam vishame bhavambudhau
kripaya tava pada-pankaja-
sthita-dhuli-sadrisham vichintaya

Ô fils de Maharaja Nanda [Krishna], je suis Ton serviteur éternel, et pourtant, d'une manière ou d'une autre, je suis tombé dans l'océan de la naissance et de la mort. S'il te plaît, arrache-moi à cet océan de mort et place-moi comme l'un des atomes à Tes pieds de lotus.


Texte 6

nayanam galad-ashru-dharaya
vadanam gadgada-ruddhaya gira
pulakair nichitam vapuh kada
tava nama-grahane bhavishyati

O mon Seigneur, quand mes yeux seront-ils décorés de larmes d'amour coulant sans cesse lorsque je chanterai Ton saint nom ? Quand ma voix s'étranglera-t-elle, et quand les poils de mon corps se dresseront-ils sur la pointe des pieds à la récitation de Ton nom ?


Texte 7

yugayitam nimeshena
chakshusha pravrishayitam
shunyayitam jagat sarvam
govinda-virahena me

O Govinda ! En sentant Ta séparation, je considère qu'un instant est comme douze ans ou plus. Les larmes coulent de mes yeux comme des torrents de pluie, et je me sens tout vacant au monde en Ton absence.


Texte 8

ashlishya va pada-ratam pinashtu mam
adarshanan marma-hatam karotu va
yatha tatha va vidadhatu lampato
mat-prana-nathas tu sa eva naparah

Je ne connais personne d'autre que Krishna comme mon Seigneur, et il le restera même s'il me malmène par son étreinte ou me brise le cœur en n'étant pas présent devant moi. Il est totalement libre de faire tout et n'importe quoi, car Il est toujours mon Seigneur adorateur inconditionnel.

 

https://omahagita.org/content/sri-sikshastakam-prayers-by-lord-chaitanya-mahaprabhu/

Lire la suite

La Thaïlande sera-t-elle le premier pays à annuler les contrats de Pfizer ?

2 Février 2023 , Rédigé par Sudarshan Publié dans #Thailande, #Opération Coronavirus

L'étendard royal de la Thaïlande ou Thong Maha Rat (ธงมหาราช). Le Garuda figure également dans les étendards d'autres membres de la famille royale.

L'étendard royal de la Thaïlande ou Thong Maha Rat (ธงมหาราช). Le Garuda figure également dans les étendards d'autres membres de la famille royale.

L'emblème national de la Thaïlande (Thai : ตราแผ่นดินของไทย) s'appelle le พระครุฑพ่าห์ (transcription RTGS : Phra Khrut Pha ; "Garuda comme véhicule" (de Vishnu)). Le Garuda a été officiellement adopté comme emblème national par Vajiravudh (Rama VI) en 1911. Cependant, la créature mythique était utilisée comme symbole de la royauté en Thaïlande depuis des siècles. Le Garuda est représenté sur les sceaux, qui sont utilisés par le roi et le gouvernement de Thaïlande pour authentifier les documents officiels et comme son principal emblème.

Le Garuda est une bête mythologique de la tradition hindoue et bouddhiste. Selon la mythologie hindoue, le Garuda est le vahana (véhicule) du dieu Vishnu (Narayana). Les anciens rois de Thaïlande croyaient en la royauté divine et se considéraient comme l'incarnation du dieu Narayana. Ainsi, le Garuda en est venu à symboliser le pouvoir et l'autorité divins du roi.

Le Garuda figure également dans l'emblème national de l'Indonésie et dans l'emblème de la ville d'Ulaanbaatar.

La Thaïlande sera-t-elle le premier pays à annuler les contrats de Pfizer ?
Le Bouddha d'émeraude en habits de la saison des pluies sur son piédestal. Photo: Peter Maas /Wikipedia

Le Bouddha d'émeraude en habits de la saison des pluies sur son piédestal. Photo: Peter Maas /Wikipedia

Le Bouddha d'émeraude (Thai : พระแก้วมรกต Phra Kaeo Morakot, ou พระพุทธมหามณีรัตนปฏิมากร Phra Phuttha Maha Mani Rattana Patimakon) est une image du Bouddha Gautama assis dans une posture de méditation, faite d'une pierre verte semi-précieuse (jaspe plutôt qu'émeraude ou jade), habillée d'or. [L'image est considérée comme le palladium sacré de la Thaïlande. Elle se trouve dans le temple du Bouddha d'émeraude (Wat Phra Kaew), dans l'enceinte du Grand Palais à Bangkok.

La Thaïlande sera-t-elle le premier pays à annuler les contrats de Pfizer ?

La Thaïlande sera-t-elle le premier pays à annuler les contrats de Pfizer ?

Dans un entretien avec Pascal Najadi, le professeur Sucharit Bhakdi fait le point sur la situation en Thaïlande qui s'est développée en décembre 2022. Pour résumer, la fille aînée du roi de Thaïlande s'est effondrée à la mi-décembre et se trouve actuellement dans le coma après six semaines. Deux semaines plus tard, le meilleur neurologue thaïlandais a mis en garde contre les lésions causées par le vaccin COVID et, la semaine suivante, la sœur du roi a fait de l'arythmie cardiaque.
Dans une interview accordée hier, le professeur Sucharit Bhakdi a affirmé que les conseillers du gouvernement thaïlandais et de la famille royale ont déclaré que la Thaïlande serait le premier pays au monde à annuler le contrat avec Pfizer. L'interview complète est disponible ici:

https://rumble.com/v27hvzx-k-o-n-k-r-e-t-discussion-with-prof.-dr.-sucharit-bhakdi-news-from-the-royal.html

Il sera intéressant de suivre l'évolution de la situation en Thaïlande, car il suffit qu'un pays rappelle le produit pour que toute l'histoire des vaccins s'effondre, ce qui fera tomber les dominos.

Ce n'est pas la première fois que la Thaïlande entre en conflit avec Big Pharma. En 2007, la Thaïlande et les laboratoires Abbott se sont affrontés parce qu'ils ne parvenaient pas à s'entendre sur le prix du Kaletra, un médicament contre le VIH. En conséquence, la Thaïlande a décidé d'ignorer les lois sur les brevets et d'acheter les génériques de Kaletra directement en Inde. Depuis lors, Abbott (et maintenant Abbvie, une spin-off de la branche biopharmaceutique d'Abbott) a cessé de lancer de nouveaux médicaments en Thaïlande. Si vous voulez comprendre comment Big Pharma fixe le prix de ses médicaments, lisez PharmaFiles n° 7.

La Thaïlande (également connue sous le nom historique de Siam) est le seul pays d'Asie du Sud-Est que les puissances européennes n'ont jamais colonisé. Les Thaïlandais ne se laissent pas faire ! Elle pourrait bien être le premier pays au monde à se défendre. Nous verrons bien !

Traduit de l'anglais par Rouge et Blanc avec Deepl

Source: https://pharmafiles.substack.com/p/week-4-thailand-to-nullify-pfizer

‘This whole COVID-19 agenda is a fake… And I was able to lay out for them the proof that the COVID vaccinations were based on fraud… The EMA declared that safety pharmacological studies were never performed – never. And they were never deemed necessary. So now we have it. So, when I told the Thais this, you know guys, they jumped up. They jumped up in the room. And so they said to me ‘we will see to it that Thailand is the first country in the world that is going to declare this contract null… Which means that Pfizer BioNTech is going to have to pay back those billions to Thailand, with which Thailand will recompensate those peoples that have lost their existence…

‘One daughter of the present king Rama X collapsed and is in a coma… within 23 days after the third shot, 44 years old, never been seriously ill, collapsed and is now in a coma. The diagnosis that was given by the authorities and by the university is so ridiculous – she’s supposed to have a bacterial infection that will never do what she suffered from. And so we are determined, and the activists in Thailand who have been on this many many months now – great guys, also a professor from the University of Bangkok, he’s gotten in touch with the Royal Family, and we are sending information to the Royal Family to alert them to the fact that in all probability the princess is suffering as a victim of this jab, as so many people around the world have been suffering.’

Pr. Sucharit Bhakdi. Entretien avec Pascal Najadi.

Consulter:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bajrakitiyabha

https://dailytelegraph.co.nz/world/thai-princess-coma-mystery-world-expert-says-its-a-covid-jab-injury/

https://www.pointdevue.fr/royal/couronnes-du-monde/qui-est-la-princesse-bajrakitiyabha-de-thailande-entre-la-vie-et-la-mort

https://toutelathailande.fr/news/la-princesse-thailandaise-bajrakitiyabha-hospitalisee-durgence/

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/mensonge-des-autorites-sanitaires-lappel-du-dr-bhakdi

Symbole de la dynastie Chakri, qui règne depuis 1782. Une épée à trois lames sort de sudharsana chakra, la roue du temps et disque servant à détruire les démons, un des symboles de Vishnou

Symbole de la dynastie Chakri, qui règne depuis 1782. Une épée à trois lames sort de sudharsana chakra, la roue du temps et disque servant à détruire les démons, un des symboles de Vishnou

(Hindouisme)

Selon l'Ahirbudhanya Samhita, " Vishnu, sous la forme de Chakra, était considéré comme l'idéal de culte pour les rois désireux d'obtenir la souveraineté universelle ", un concept associé au culte de la Bhagavata dans les Puranas, une condition religieuse que l'on peut retrouver à l'époque Gupta, qui a également conduit au concept de chakravartin. [Le concept de souveraineté universelle a probablement facilité le syncrétisme de Krishna et de Vishnu et a renforcé réciproquement leur puissance militaire et leurs exploits héroïques ; le héros kshatriya Krishna préservant l'ordre dans le monde phénoménal tandis que le composite Vishnu est le créateur et le défenseur de l'univers qui soutient toute existence.

Étendard de la princesse Bajrakitiyabha, héritière du trône.

Étendard de la princesse Bajrakitiyabha, héritière du trône.

La Thaïlande sera-t-elle le premier pays à annuler les contrats de Pfizer ?
Lire la suite

Sahasranamavali of Lord Vishnu: Les Mille noms du Seigneur Vishnou

1 Février 2023 , Rédigé par Sudarshan Publié dans #Inde, #Hindouisme, #Religion

https://www.drikpanchang.com/deities-namavali/gods/lord-vishnu/1008-vishnu-names.html

 

Dans le 135e chapitre de l'Anushāsanaparva (versets 14 à 120) du Mahabharata, le stotra a été donné à Yudhishthira par le grand-père de la dynastie Kuru et le guerrier Bhishma qui était sur son lit de mort (de flèches) sur le champ de bataille de Kurukshetra. Yudhishthira pose à Bhishma les questions suivantes :

    kimekam daivatam loke kim vāpyekam parāyaṇam
    stuvantaḥ kam kamarcantaḥ prāpnuyurmānavāḥ śubham
    ko dharmaḥ sarva dharmāṇām bhavataḥ paramo mataḥ
    kim japan mucyate jantuḥ janmasamsārabandhanāt

    En ce monde, Qui est le seul refuge pour tous ? Qui est la plus grande divinité du monde ? En faisant l'éloge de qui une personne peut-elle atteindre les auspices ? En vénérant qui une personne peut-elle atteindre les auspices ? Quel est, à votre avis, le plus grand Dharma parmi tous les Dharmas ? En chantant le nom de qui, une créature peut-elle aller au-delà des liens du samsāra ?

Bhishma répond en affirmant que l'humanité sera libérée de tous les chagrins en chantant le Sahasranama de Vishnu, qui sont les mille noms de l'Être suprême Vishnu, qui est le maître de tous les mondes, la lumière suprême, l'essence de l'univers et qui est Brahman. Toute matière animée ou inanimée réside en lui, et il réside à son tour dans toute matière.

https://en.wikipedia.org/wiki/Vishnu_Sahasranama

Manuscrit de Vishnu sahasranama Vishnu étant vénéré sous ses cinq formes, y compris Rama et Lakshmana. Mewar, Inde.

Manuscrit de Vishnu sahasranama Vishnu étant vénéré sous ses cinq formes, y compris Rama et Lakshmana. Mewar, Inde.

Lire la suite

Devi Navaratna Malika Sthotram I Garland with 9 gems to the supreme Goddess I Om Voices Strumm Spiritual

31 Janvier 2023 , Rédigé par Sudarshan Publié dans #Inde, #Hindouisme, #Musique, #Religion

Le stotram Devi Navaratnamalika (la guirlande aux neuf pierres précieuses), composé par Sri Adi Sankaracharya dans le Bhujanga-prayata (ou mètre du serpent) qui présente un motif ondulant, tout comme le mouvement d'un serpent. Il est composé à la louange de la beauté et de la grâce tout à fait enchanteresses de la Grande Déesse qui est la cause de cet Univers.

 

Je prie avec mon esprit la Déesse divine, dont le corps brille, parce qu'elle porte une guirlande, des bracelets de cheville et des globes d'oreille, dont les pieds sont courbés avec les couronnes d'Indra, de Brahma et de millions d'autres semblables, et qui tient un cobra, une corde, une flèche et un arc et un aiguillon dans ses mains et porte une ceinture cloutée de rubis, et dont les cheveux sont ornés de la lune et du soleil.

Je prie avec mon esprit la Déesse divine, qui a la douce odeur de la noix d'arec parfumée, du camphre avec les jus des feuilles de bétel tendres, qui est aussi douce que le chant du crépuscule, qui a un joli visage qui porte un doux sourire comme un grand ornement, qui a des yeux qui sont encerclés par les abeilles, qui porte la lune sans défaut sur sa tête, et est la sœur de Vishnu, l'époux de Lakshmi (également appelé Indira).

Je prie avec mon esprit la Déesse divine, qui a un visage très souriant, qui a des joues très claires et brillantes, qui brille par les ornements et les colliers qu'elle porte, qui a une poitrine qui souffre à cause de ses seins très lourds, dont les bracelets de cheville apparaissent comme s'ils allaient détruire la fierté des héros, qui est assise sur une plate-forme dont les jambes sont des dieux divers, et qui est la compagne de celui (le Seigneur Shiva) qui est ennemi de Maara (le Dieu de l'Amour, également connu sous le nom de Kamadeva ou Manmadha).

Je prie avec mon esprit la Déesse divine, dont le siège semble être la terre elle-même qui est soutenue par Adhi Sesha portant sa pierre précieuse, qui porte une ceinture faite de pierres précieuses spéciales, qui a un corps qui semble être une sphère de feu, qui porte des clous d'oreille qui semble contenir tous les océans à l'intérieur, qui est l'âme divine touchant le ciel, et qui a de beaux yeux qui ne sont que la lune et le soleil.

Je prie avec mon esprit la Déesse divine, Qui brille dans les six pétales entourant le triangle au milieu du Sri Chakra, Qui a un si joli visage que le lotus courbe la tête de honte, Dont l'éclat est semblable à celui du Soleil et de la foudre, Qui est semblable aux vagues fraîches qui émanent de la lune,
Qui est de couleur rouge et qui est comme la lumière (directrice) qui entoure tous les mondes.

Je prie avec mon esprit la Déesse divine, qui étanche la soif du Dieu au visage d'éléphant (Ganesha) et de celui qui chevauche le paon (Kaarthika) par son lait maternel, qui a des pieds en forme de lotus touchés par les cheveux des jolies jeunes filles célestes qui saluent, qui est la cause du pouvoir des cinq dieux incluant Brahma, Vishnu, Rudra, Easwara et Sadashiva, qui est la mère primitive, et qui apporte la joie au visage du Seigneur Ganesha.

Je prie avec mon esprit la Déesse divine, Qui a des jambes et des bras tendres, qui sont aussi charmants qu'un lotus et qui ont la teinte d'un bourgeon de lotus frais flottant dans l'eau, Qui porte une ceinture de hanche faite de rubis qui brillent avec sa tenue, Qui est assise sur le trône avec cinq jambes représentant les cinq Dieux Brahma , Vishnu , Rudra, Easwara et Sadashiva, Qui est sacrée et Qui est une forme de "ॐ".

Je prie avec mon esprit la Déesse divine, qui a les Vedas et le ॐ sacré comme siège, Qui est la forme très pure qui fait du bien à chacun, Qui brille avec son corps qui est lui-même les Vedas, Dont la forme est l'essence des Vedas, Dont le visage lui-même est le chant de base (connu sous le nom de Sri Vidya), Qui a la forme jeune du mélange du son (ॐ) et du point (Sri Chakra), Qui est la mère de tous et est le plus beau des trois mondes.

Je prie avec mon esprit la Déesse divine, qui a les cheveux sur son front qui ont la couleur d'un nuage noir et sont semblables à la rangée d'abeilles posées, qui a des bandes faites de fleurs comme le jasmin parfumé ornant le sommet de ses cheveux, qui a des joues rouges brillantes semblables aux pétales des fleurs de lotus, et qui est la Déesse des trois mondes nommée "Kali".

Ceux qui chantent cette guirlande de neuf gemmes, composée par Sankara, feront leur vie dans ce monde et atteindront le salut, et tous leurs souhaits seront exaucés.

Lire la suite

Paul Craig Roberts: L'expert Steven Starr explique pourquoi la guerre nucléaire est une mort planétaire

31 Janvier 2023 , Rédigé par Rouge et Blanc Publié dans #Guerre, #OTAN, #Paul Craig Roberts, #Philosophie, #Politique, #USA

30 janvier 2023

L'expert Steven Starr explique pourquoi la guerre nucléaire est une mort planétaire.

La fin de l'humanité attend une fausse alerte nucléaire.

Paul Craig Roberts

Depuis plus de deux décennies, les administrations présidentielles américaines augmentent la probabilité d'une guerre nucléaire avec la Russie.  Cela a commencé avec Bill Clinton qui a violé la parole du gouvernement américain de ne pas déplacer l'OTAN à la frontière de la Russie.  Depuis, les présidents américains successifs ont défait tous les accords de confiance conclus au cours de la guerre froide du XXe siècle.  Les provocations de la Russie depuis le renversement du gouvernement ukrainien par les États-Unis en 2014 ont complètement détruit la confiance de la Russie envers Washington.  Les scientifiques atomiques disent qu'il reste 90 secondes avant minuit. Je pense que c'est une nano-seconde.  Nous avons atteint le point où il suffit d'une fausse alerte de missiles entrants.

On peut voir le triomphe du mal dans le déploiement d'armes qui, si elles sont utilisées, détruiront la vie sur Terre.  La perspective de leur utilisation a augmenté de façon spectaculaire au 21e siècle.  La démocrate Hillary Clinton a déclaré que le président de la Russie était "le nouvel Hitler".  Le sénateur républicain Lindsey Graham a appelé à l'assassinat du président Poutine.  Au lieu de respecter l'accord de Minsk conclu par le président Poutine pour maintenir la paix en Ukraine, Washington l'a utilisé pour tromper le président Poutine tout en construisant une armée ukrainienne avec laquelle attaquer les républiques du Donbass.  Au lieu de travailler avec le président Poutine pour créer un pacte de sécurité mutuelle, Washington a provoqué et élargi le conflit en Ukraine afin d'élargir encore l'OTAN en faisant entrer la Finlande et la Suède, multipliant ainsi la présence de l'OTAN à la frontière de la Russie.  Les États-Unis et l'OTAN sont maintenant si lourdement impliqués dans le conflit ukrainien que la question est de savoir ce que fait Washington lorsque les Russes renforcés dépassent les défenses de l'Ukraine ?  Les soldats américains et de l'OTAN se précipitent-ils à la rescousse de l'Ukraine ?

Seuls des gouvernements américains et européens incompétents, irresponsables et totalement stupides, voire totalement mauvais, pourraient penser que leur prestige en Ukraine justifie une guerre nucléaire.  Si les chefs d'état-major interarmées, la CIA et les politiciens américains avaient la moindre intelligence, ils comprendraient que dans le climat actuel de frappes nucléaires préventives, les armes nucléaires mettent en péril l'existence de l'Amérique.  Elles ne nous protègent pas.

L'idée que la Russie ou la Chine veulent nous gouverner est insensée.  Ce sont les États-Unis qui ont une idéologie expansionniste et un programme d'hégémonie mondiale.  Les gouvernements russe et chinois ont leurs propres problèmes et ne veulent pas de ceux d'un pays en faillite morale comme les États-Unis, où les hommes se marient avec des hommes et les femmes avec des femmes et où les "médecins" mutilent les organes génitaux des jeunes afin de les faire changer de "genre".

Au cours du 20e siècle, les délais d'alerte de la guerre froide étaient plus longs et la doctrine de la destruction mutuelle assurée pouvait être considérée comme un moyen de dissuader une attaque nucléaire. Aujourd'hui, la vitesse hypersonique des missiles russes et leur capacité à changer de trajectoire de manière imprévisible en vol ont fait passer l'accent sur les frappes préventives.  Il suffit d'une fausse alerte pour déclencher l'Armageddon nucléaire, car il n'y a pas de temps pour déterminer si l'alerte est fausse.

Tout le monde doit comprendre qu'une fois que Washington, puis la Russie, ont modifié leurs doctrines de guerre, passant de la non-utilisation en premier des armes nucléaires à l'attaque préventive, les armes nucléaires ont cessé d'être dissuasives.  La doctrine de l'attaque préventive garantit leur utilisation s'il y a une seule fausse alerte.  Les planificateurs de guerre américains responsables de ce changement devraient être immédiatement arrêtés, jugés pour crimes contre l'humanité, et la doctrine répudiée.

Ce à quoi nous devrions assister dans tout l'Occident, c'est à une campagne de destruction de toutes les armes nucléaires.  Ces armes ne nous protègent pas.  Elles nous mettent en danger.  Il est insensé de déployer des armes qui ne peuvent qu'atteindre votre propre destruction totale.

Pendant la guerre froide, certains pensaient "mieux vaut être rouge que mort". Aujourd'hui, l'idéologie communiste expansionniste est morte.  Ce sont les néoconservateurs américains qui contrôlent la politique étrangère américaine qui ont l'agenda expansionniste de l'hégémonie américaine.  C'est une folie pour les néoconservateurs de croire que les États-Unis peuvent exercer leur hégémonie sur la Russie et la Chine.

Si nous voulons survivre, nous devons immédiatement cesser d'être fous.

Steven Starr explique que la guerre nucléaire signifie la mort planétaire :

https://www.youtube.com/watch?v=Jn4STJEGP3Y

Traduit de l'américain par Rouge et Blanc avec www.DeepL.com

Source: https://www.paulcraigroberts.org/2023/01/30/expert-steven-starr-explains-why-nuclear-war-is-planetary-death/

Paul Craig Roberts: L'expert Steven Starr explique pourquoi la guerre nucléaire est une mort planétaire
Lire la suite

Guru, uppaguru (Jean Herbert)

31 Janvier 2023 , Rédigé par Sudarshan Publié dans #Jean Herbert, #Inde, #Hindouisme, #Philosophie, #Religion

(...)

Jean Biès : Autre objection. En admettant que la première moitié de ce siècle ait offert une magnifique floraison de sages, en est-il de même aujourd'hui ? Et peut-on envisager s'engager sans guru dans une voie ?

Jean Herbert : Je rappelle à ce propos la parole de Ma Ananda Moyi : « Tous les hommes, toutes les choses de ce monde sont mon guru. » Cela rejoint la notion d’uppaguru, des maîtres temporaires et secondaires, inconscients de leur rôle – humains, animaux, événements –, qui, par leur parole ou leur comportement, peuvent nous enseigner quelque chose, à tel moment du chemin.

(...)

Cet entretien a eu lieu à Van­dœuvres, en Suisse, le 13 mars 1974. Jean Herbert est mort le 20 août 1980.

https://pocombelles.over-blog.com/2015/11/jean-herbert-entretien-avec-jean-bies-vandoeuvres-1974.html

La Voie des fleurs. Delostoma integrifolium (Bignoniaceae). Andes du Pérou, saison des pluies. Photo: Pierre-Olivier Combelles

La Voie des fleurs. Delostoma integrifolium (Bignoniaceae). Andes du Pérou, saison des pluies. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Lire la suite

Râmakrishna: Comment tourner l'esprit vers Dieu ?

29 Janvier 2023 , Rédigé par Sudharsan Publié dans #Râmakrishna, #Hindouisme, #Inde, #Religion

Râmakrishna: Comment tourner l'esprit vers Dieu ?
Lire la suite

Muddugāre Yasodā - Annamayya Kriti - Sridevi Nrithyalaya - Bharathanatyam Danc

29 Janvier 2023 , Rédigé par Sudarshan Publié dans #Asie, #Inde, #Musique, #Religion, #Danse

Danseuse : Harinie Jeevitha

Muddugāre Yasodā
Rāgam - Kurinji
Tālam - Ādi


Cette composition d'Annamayya assimile Krishna aux neuf pierres précieuses.

Il est une Perle (Muthyam) pour l'affectueuse Yashoda et le fils de l'inégalable Devaki.

Il est Rubis (Mānikyam) dans les mains des Gopikas et Il est le Diamant (Vajram) qui a vaincu Kamsa. Dans l'ensemble des trois mondes, il est l'émeraude brillante (Garuda Pachha) ; il n'est autre que notre petit Krishna !

Pour Rukmini, frappée d'amour, Il est le Corail (Pagadam) de ses lèvres et Il est l'Hassonite (Gomédhikam) qui a soulevé la montagne de Govardhana. Il est le précieux œil de chat (Vaidooryam) qui se tient éternellement entre Shanka et Chakra. Il est celui aux yeux de lotus qui protège ceux qui cherchent refuge.

Il est le saphir jaune (Pushyarāgam) qui a conquis le serpent Kalinga, Il est le saphir bleu (Indraneela) qui nous gouverne dans les collines de Venkata. Dans le puissant océan laiteux, Il est le joyau céleste sans égal ; le voici, Padmanabha, qui se déplace comme un petit garçon !

Lire la suite

Endaro mahanubhavulu - Pancharatna Kriti by Rekha Garishakurthi and Varshitha Medisetti

29 Janvier 2023 , Rédigé par Sudarshan Publié dans #Hindouisme, #Inde, #Musique, #Religion

Endaro mahanubhavulu est le Kriti le plus populaire de la musique carnatique composé par Tyagaraja, l'une des Trinités de la musique carnatique. Il fait partie des Pancharatna Kritis (cinq joyaux) de Tyagaraja.

PAROLES

Pallavi

Endarō mahānubhāvulu andarīki vandanamulu Endarō

एंदरो महानुभावुलु अन्दरीकि वन्दनमुलु  

ఎందరో మహానుభావులు అందరీకీ వందనములు
Salutations to all those great men in this world

Anupallavi

Chanduru varṇuni andachandamunu hr̥dayāravindamuna jūchi brahmānanda manubhavin̄chuvā
चन्दुरु वर्णुनि अन्दचन्दमुनु हृदयारविन्दमुन जूचि ब्रह्मानन्द मनुभविंचुवा
చందురు వర్ణుని అందచందమును హృదయారవిందమున జూచి బ్రహ్మానందమనుభవించువా
Those men will feel the moonlike beautiful form of God in their hearts and will be enlightened about it

Charanam

1 Sāma gāna lōla manasija lāvaṇya dhanya mūrdhanyu (endarō)
साम गान लोल मनसिज लावण्य धन्य मूर्धन्यू
Those who worship you who is fond of chorus singing (साम गान)

2 Mānasa vanacara vara sañchāramu nilipi mūrti bāguga poḍaganē vā (rendarō)

They control their mind and worship you who is as beautiful as Manmatha

3 Saraguna pādamulaku swāntamanu sarōjamunu samarpaṇamu sēyuvā (rendarō)

They submit their hearts at your feet


4 Patita pāvanuḍanē parātparuni guriñci paramārthamagu nija mārgamutōnu pāḍucunu sallāpamutō swara-layādi rāgamulu teliyuvā-(rendarō)

Oh! the protector of people they sing your praise with true devotion and they have good knowledge of swara, laya & raga


5 Hariguṇa maṇimaya saramulu gaḷamuna śōbhillu bhakta kōṭulilalō telivitō celimitō karuṇa galgi jagamellanu sudhā dṛṣṭicē brōcu vā-(rendarō)
They wear garlands made of gems that represent the quality of Hari and with mercy they see the whole world with love & affection

6 Hoyalu mīra naḍalu galgu sarasuni sadā kanula jūcucunu pulaka śarīrulai yānanda payōdhi nimagnulai mudambunanu yaśamu galavā (rendarō)

They are so happy to see the beautiful gait of the God everyday and they are happy about it

7 Parama bhāgavata mauni varaśaśi vibhākara sanaka sanandana digīśa sura kimpuruṣa kanaka-kaśipu suta nārada tumburu pavana-sūnu bhālachandra-dhara shuka sarōja-bhava bhūsura varulu parama pāvanulu ghanulu śāśvatulu kamalabhava sukhamu sadānubhavulu gāka (yendarō)
परम भागवत मौनी वरशशी विभाकर सनक सनन्दन दिगीश सुर किंपुरुष कनक-कश्यपु-सुत नारद तुम्बरु पवन-सूनु भालचन्द्रधर शुक सरोजभव भूसुर वरलु परम पावनुलु घनुलु शाश्वतुलु कमलभव सुखमु सदानुभावुलु गाक
Surya, Chandra, Sanaka Sanandanas, Dikpalas, Devas, Kimpurushas, Prahalada, Narada, Tumburu, Anjaneya, Siva, Sukar, Brahma, Brahmanas enjoy the Brahmanandha Swaroopa of God always. Apart from them there are others and salutations to them also


8 Nī mēnu nāma vaibhavambulanu nī parākrama dhairyamula śānta mānasamu nīvulanu vacana satyamunu raghuvara nīyeḍa sadbhaktiyu janiñcakanu durmatamulanu kalla jēsinaṭṭi nī madineriṅgi santasambunanu guṇa bhajanānanda kīrtanamu sēyuvā (rendarō)

नी मेनु नाम वैभवम्बुलनु नी पराक्रम धैर्यमूल शान्त मानसमु नीवुलनु वचन सत्यमुनु रघुवर  
 

They praise your form, name, valour, bravery, peaceful heart, true words. You destroy all bad thoughts that prevent people from praying you, they know that and they praise your qualities

9 Bhāgavata rāmāyaṇa gītādi śruti śāstra purāṇapu marmamulanu śivādi ṣaṇmatamula gūḍhamulanu muppadi mukkōṭi surāntaraṅgamula bhāvambula- neriṅgi bhāva rāga layādi saukhyamucē chirāyuvul kalgi niravadhi sukhātmulai tyāgarājāptulaina-vā (rendarō)

भागवत रामायण गीतादि श्रुति शास्त्र पुराणपु मर्ममुलनु शिवादि षण्मतमुल गूढमुलनु मुप्पदि मुक्कोटी सुरान्तरंगमुल भावम्बुल नेरिंगि भाव राग लयादि सौख्यमुखे चिरायुवुल कल्कि निरवधि सुखात्मुलई त्यागराजाप्तुलैन-वा 

Those who know the secret of Bhagavatha, Ramayana, Gita, Sruti, Sasthra, Epic, various religious thoughts, the thoughts of the 33 types of Devas, bhava, raga, tala and they have a long life and enjoy all good things

10 Prēma muppiri konu vēḷa nāmamu talacē vāru5 rāma bhaktuḍaina tyāga- rāja nutuni nija dāsulaina vā (rendarō) prēma muppirigonu vēḷa nāmamunu dalacēvāru
प्रेम मुप्पिरि कोनु वेळ नाममु तलसे वारु रामभक्तडैन त्यागराज नुतुनि

Those beloved of the Lord of Tyagaraja, when bhakti increases they think your name, they are Rama bhaktas, they are devotees of the Lord of Tyagaraja who worships you

 

https://en.wikipedia.org/wiki/Endaro_Mahanubhavulu

La chanson est écrite par sri Thyagaraja pour louer Shatkala Govinda Marar pour sa performance immortelle. Sri Shatkala Govinda Marar aurait utilisé un Tamburu à sept cordes.Son expertise du chant dans les six degrés de la vitesse géométrique lui valut le titre de Ṣaṭkāla. Le Prof.Sambamoorthy reconstitue la scène mémorable à partir d'informations recueillies dans la biographie du saint en feuilles de palmier écrite par ses disciples directs, Walajapet Venkitramana Bhagavathar et Tanjore Rama Rao, et dans le carnet d'un autre disciple direct, Krishnaswami Bhagavathar, ainsi : "Il (Marar) a commencé à chanter dans le ati ati vilambita kala (premier degré de vitesse). Les gens se demandaient pourquoi il commençait sur un tempo aussi lent, mais ils étaient frappés par la précision de la durée entre chaque comptage. Puis il a chanté le thème choisi en ati vilambita kala (deuxième degré) Vilambita (troisième degré), Madhyama kala (quatrième degré), druta kala (cinquième degré) et ati druta kala (sixième degré). Lorsqu'il s'approchait du cinquième degré de vitesse, tout le public était sous le charme, et lorsqu'il chantait au sixième degré de vitesse, Tyagaraja lui-même était stupéfait par son laya sampat''. Pendant le spectacle, il grattait le tambura de la main droite et jouait du ganjira de la main gauche, en tenant ce dernier instrument entre les orteils de sa jambe droite. Tyagaraja a immédiatement perçu en Marar un musicien brillant d'un rare génie. Son âme spirituellement évoluée le reconnut également comme un mahanubhava (grande âme), qui comme lui recherchait satchidananda, à travers Sangeetha. Pour rendre hommage au visiteur, Tyagaraja a demandé à ses disciples de chanter son scintillant Pancharatna kriti 'Entharo mahanubhavulu'. Les disciples de Walajapet ont utilisé le mot "prasthutimpa" en télougou, qui signifie "pour verser des louanges". La croyance au Kerala est que Tyagaraja a composé le kriti extempore dans sa joie spontanée en entendant le chant spirituel et musicalement fantastique de Marar. Mais selon la version des disciples de Walajapet, le kriti était déjà composé et les disciples l'avaient appris avant l'arrivée de Marar. De toute façon, le moment de la composition du kriti est sans importance. Le fait que Tyagaraja ait voulu que ses disciples fassent l'éloge de l'étrange ministre en le décrivant comme un mahanubhava, et ce à travers l'un de ses remarquables kritis, était en soi une reconnaissance non seulement de la musique de Marar, mais aussi de sa personnalité. Ce dernier tomba aux pieds de Tyagaraja, les larmes aux yeux, qui demanda affectueusement à Marar de rester avec lui. L'association avec Tyagaraja a dû renforcer la veine du renoncement dans son esprit, et en faisant ses adieux à son idéal bien-aimé, Marar a commencé un itinéraire indéfini. Une fois de plus, il devient un avadhoota (mendiant errant en voie de salut). Il atteint finalement le temple de Panduranga à Pandharpur, près de Poona. À ce moment-là, il devait avoir atteint ce que son âme agitée cherchait depuis son enfance, et il avait l'habitude de s'asseoir dans le temple et de jouer de la musique dans une frénésie d'extase. Il était considéré comme un paramahamsa Govind Das par les gens qui affluaient au temple, un jeevanmuktha. Les archives du temple révèlent qu'il a atteint le samadhi en 1843, alors qu'il chantait.

Arjun Kumar

Commentaire: Endaro Mahanubhavulu || Raga Ranjini Classical Video || Dr M Balamuralikrishna || Thyagaraja ||

 

Lire la suite
Lire la suite